de Benjamin Décosterd, (initialement) pour se lever à 8h20

Catégorie : Quotidien Page 1 of 19

APG, Prix Nobel et VanLife

Vous allez bien ? Ça tombe bien : moi non plus.

Mercredi après-midi, prolongement des APG pour les indépendants : les conférences de presse du Conseil Fédéral sont plus efficaces que son téléphone pour commencer à faire très rapidement de l’argent.

Mercredi soir, passage à la Coop : achat de masques. Maintenant qu’ils ne sont plus inutiles qu’il y en a, autant en avoir. Au retour, porter le masque. Hésiter à acheter une voiture ou à prôner l’immunité collective.

Jeudi matin, prise de conscience que ces nouvelles aides fédérales ne sont pas forcément une bonne nouvelle. En surface, la reprise. Et après ?
Au fond, le “cadeau” du Conseil Fédéral a un petit air de kit de survie pour l’année à venir. Ce qui envoie un drôle de message : Si les gens qui puent de la gueule reçoivent des chewing-gums, les gens qui vont en chier reçoivent des APG.

Jeudi matin encore, port du masque : les chewing-gums seront finalement peut-être plus utiles que les APG.

Jeudi soir, euphorie : envie de tout dépenser. C’est Guy qui régale. On arrose le fait qu’on nous arrose. Ivre, on arrive même à y croire à cette semaine de vacances en Suisse. Après tout, au XXIe siècle, pour avoir l’impression de partir en vacances, pas besoin de voyager : il suffit de croiser d’autres touristes.
Et peu importe si, pour une fois, nous ne sommes pas plus riches que les autochtones (ou alors, il faut passer votre été dans le Jura).

Vendredi matin, l’actualité :

  • Le Montreux Jazz va toucher 3,447 millions de francs (c’est pratique : avec ça, le Montreux Jazz pourra tout juste passer une soirée au Montreux Jazz l’an prochain).
  • Le Paléo va aussi toucher de l’argent, mais on ne sait pas combien. Daniel Rossellat est donc bien de gauche (caviar), ce qui consiste à avoir de l’agent mais à faire comme si ce n’était pas le cas. C’est beau d’être proche de son public.
  • (Mais du coup, le Montreux Jazz est-il de droite ? Et quel festival serait PBD ?)
  • Pierre Maudet n’est toujours pas coupable, d’après Pierre Maudet.
  • Le Conseil Fédéral est parti en course d’école hier soir, avec : “une nuit dans les Préalpes bernoises en compagnie des Prix Nobel Didier Queloz et Michel Mayor, spécialistes des exoplanètes. Comme le ciel était nuageux, il a été difficile aux conseillers fédéraux d’observer les étoiles.” En Suisse, on a des Prix Nobel et on les fait passer une nuit dans le brouillard et les Préalpes bernoises, à se les peler, tout en essayant de montrer la lune à Guy Parmelin, qui regarde le doigt. Pas sûr que nos écoles polytechniques réussissent à endiguer la fuite des cerveaux.
  • Jean Castex a un nouveau job et une page Wikipédia.
  • La RTS a fait un podcast sur le #VanLife. On y apprend qu’il suffit “d’un matelas dans un quatre roues” pour vivre la VanLife. Dormir dans sa caisse, normalement c’est être pauvre. Dormir dans sa caisse sur Instagram, c’est être libre. (Encore un peu de patience, un jour l’humanité disparaîtra).

Sinon, c’est le début des vacances d’été. Ne faites pas étudier vos enfants, ils risquent de finir Prix Nobel (et c’est visiblement pas très fun).
Enfin faites-les quand même réviser un peu. Sinon, ils risquent de finir à dormir dans leur voiture. Ou au Conseil Fédéral.

Et maintenant ?

Plus que quelques heures avant la prochaine conférence de presse de la Confédération. On saura peut-être si / où / comment on peut repartir pour de bon. Au travail, au resto, sur scène, dans les Grisons… Bof.

Depuis la fin du semi-confinement, dix-sept jours et ces trois lettres : Bof.
Après la surcharge annoncée des hôpitaux, c’est la crise économique annoncée qui se fait attendre. Une vraie crise. Pas trois mois de disette dont on se plaint avec des hashtags.

Décidément, 2020 a un air de calme avant la tempête. De guerre froide. Un poing qu’on serre dans la poche.
Nous attendons Godot.
Sixième réplique de la pièce. La distanciation, déjà :

– Que faire pour fêter cette réunion­ ? Lève-toi que je t’embrasse. (Il tend la main à Estragon.)
– Tout à l’heure, tout à l’heure. (Avec irritation.)

Silence.

Notre début d’année 2020 est ce point, après le mot silence.

Et maintenant ? Et après ? Même si la réponse ne se trouve pas dans le reste de la pièce de Beckett, lisez-la. Beckett a fait bien mieux qu’écrire des phrases pour l’avant-bras de Stan Wawrinka.

De notre côté, nous n’avons pas produit grand chose de bien, depuis trois mois. Nous nous sommes affalés dans notre canapé et nos mauvaises habitudes, en clamant que l’après allait être différent. Comme pour prier à haute voix.

Si Shakespeare a vraiment écrit “le Roi Lear” en quarantaine, c’est parce qu’il n’y avait pas la dopamine du like. La notification est-elle plus forte que le chef-d’œuvre ? Je ne sais pas, je n’a jamais lu “le Roi Lear”.
Mais j’espère que vous likerez ce texte.

Je n’ai pas produit grand chose de bien, depuis trois mois. Je me suis affalé dans mon canapé et mes mauvaises habitudes. Voilà la vérité : j’écris en “nous” pour reprocher à tout le monde ce qui m’énerve chez moi.

Mon monde d’après est plus ou moins le même que celui d’avant, sauf que nos mes mauvaises habitudes sont désinhibées.
Alors que la société a remis en questions des secteurs d’activité, des comportements, des dépenses ;
Alors que nous avons resserré les lignes ;
Alors que nous avons tranché, “essentiel ou pas” ;
C’est avoir un avis, ou une posture, par rapport à tout cela qui m’apparaît aujourd’hui comme non-essentiel :

Je pourrais m’insurger mais bof. J’ai trop soupiré devant celles et ceux qui passé trois mois à s’époumoner pour que l’Etat leur fasse du bouche-à-bouche.

Je pourrais être solidaire mais bof. La mobilisation mielleuse de ces derniers mois a rendu mon empathie diabétique.

Je passe mon temps à encenser Beckett sans le relire, alors que j’ai dévoré des télé-réalités comme Love is Blind.
La vie is Bof.

Silence.

Les Beaux Parleurs – 17 mai

Le couple en confinement : entre charge mentale, Alain “Tinder” Berset et des voisins heureux en ménage.

Page 1 of 19

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén